Vu dans la presse. Alliance Automotive vise les grands comptes

barre

Article paru sur le site JOURNAL DES FLOTTES par Elodie Fereyre, le 10/11/2020.

Le groupement Alliance Automotive vient de lancer son nouvel outil Allfleet. L’objectif : simplifier les échanges entre ateliers et flottes nationales, grâce à l’intelligence artificielle.

Pour accompagner ses adhérents réparateurs dans le développement de leur activité liée aux grands comptes, le groupement a dévoilé son nouvel outil Allfleet. Ce dernier a été présenté lors des conventions réseaux, organisées dans le cadre de son salon virtuel Garage Expo.

Après une année 2020 particulièrement singulière, cette nouvelle plateforme a pour objectif de dynamiser l’activité avec les flottes nationales comme l’explique Arnaud Ledun, directeur développement des réseaux AAG : “Pour répondre à des appels d’offres historiques, la facturation centralisée fait partie des prérequis. C’est aujourd’hui possible grâce à AllFleet. Notre objectif est de défendre votre position d’indépendants auprès de ces grands comptes, nous ne cherchons pas à signer une multitude de contrats mais à garder une activité rentable pour vous”, annonce-t-il.

De nombreux appels d’offre remportés

Ainsi les réseaux Top Garage, Précisium Garage, Top Carrosserie, et Précisium Carrosserie vont pouvoir bénéficier d’une gestion administrative simplifiée pour les véhicules entretenus dans le cadre des contrats noués avec des flottes nationales (Saint Gobain, EDF, Enedis, RTE, Axa, etc.). “Notre promesse est claire : AllFleet, c’est aussi simple qu’un e-mail. Nous voulions nous écarter des doubles saisies et ne surtout pas augmenter la surcharge administrative pour les réparateurs”, renchérit le directeur développement.

Grâce à une technologie d’intelligence artificielle, l’application AllFleet est donc capable de lire les mails de chaque atelier pour récupérer les informations nécessaires aux clients grands comptes concernés. Chaque flotte nationale bénéficie d’une adresse mail personnalisée à laquelle sont envoyés devis et factures. Tout le reste est géré par le groupement. 

Un nouveau service qui se veut être un réel apporteur d’affaires pour les ateliers, comme le résume Arnaud Ledun : “Par exemple, l’appel d’offres de Saint Gobain que nous venons de remporter représente un millier de sinistres. En comptant une moyenne de 1 500 euros par sinistre, c’est environ un million d’euros de chiffre d’affaires que nous apportons aux carrossiers”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *